De la ville neuve savoyarde aux campagnes du XIXème siècle

Cudrefin, la ville retrouvée vient de paraître à l'occasion du millénaire de la petite <capitale> du Vully. Ce livre, dans un tour d'horizon riche de tableaux qui ont tous pour thème l'histoire de Cudrefin et de sa région, nous fait mieux connaître la diversité du Pays de Vaud. Le matériel étudié par les historiens et les chercheurs qui présidèrent à la naissance de ce premier volume s'est avérési abondant que l'Association du Livre du Millénaire de Cudrefin a décidé d'en publier une suite. De la ville neuve savoyarde aux campagnes du XIXème siècle offre cette fois ci une histoire passionnante de la construction et de l'artisanat.

Les auteurs ont parcouru les lieux et analysé les documents jusqu'à ce que ceux ci livrent une partie de leurs secrets. ces historiens des monuments nous restituent une image de Cudrefin qui va de l'expansion savoyarde du XIIème siècle au seuil du XXème siècle. Ils démontrent que l'oeuvre des architectes, des artisants de la construction et des artisants d'art sont l'expression matérielle d'une histoire, les témoins de choix esthétiques et sociaux d'une collectivité. Ils prouvent aussi qu'une ville petite mais porteuse de mémoire, comme l'est Cudrefin, reste vivante si elle intègre son passé dans son développement.

dans ce nouvel ouvrage, le lecteur découvrira des photographies, des dessins et cartes postales - trop longtemps considérées comme l'estampe du pauvre - qui sont autant de témoignages de l'évolution de la construction dans la commune. Il y percevra les lignes de force, la lumière, la magie d'un bâtiment. la beauté de l'ensemble éclatera et regarder deviendra un acte créateur.

Madeleine Desaules

Présidente de l'Association du Livre du Millénaire de Cudrefin

Cudrefin ne serait pas une ville si elle s'était astreinte à conserver jalousement son autarcie. Petite, elle ne pouvait survivre que dans l'orbite d'une beaucoup plus grande: c'est une évidence trop souvent oubliée ! Cudrefin occupait une position particulière, analogue à celle de Coppet, à l'autre bout du canton de vaud. Toutes deux trop excentrées, ne dépendait pas d'un des rares grands centres urbain vaudois, mais bien d'une ville étrangère, à forte culture et artisanat d'élite, l'une de genève et l'autre de Neuchâtel.

Marcel Grandjean

Professeur honoraire de l'Université de Lausanne

 


Editions Gilles Attinger, Hauterive - Suisse

Un livre de 252 pages, format 23 X 21 cm, textes mélangés à près de 200 illustrations couleur et noir/blanc, imprimé sur papier couché semi-mat 150 gr/m2. Reliure sous couverture toilée avec jaquette en couleur laminée mat.

Auteurs: les historiens des monuments

Marcel Grandjean, Ferdinant Pajor, Brigitte Pradervand, Nicole Schätti, avec la contribution de Monique Fontannaz

Direction : Marcel Grandjean professeur honoraire de l'Université de Lausanne

 

 
Réalisations
Accueil